Lettre à l’Agence Régionale de Santé

Remiremont le 27 avril 2017

A Monsieur le Directeur Général
Agence Régionale de Santé – Grand-Est
3 bd Joffre – 54 000 Nancy

Monsieur le Directeur Général,

A la suite de la mobilisation du 9 mars 2017 qui a conforté l’échec de votre plan de démantèlement de la maternité, du service de pédiatrie /néonatologie, et à terme de l’hôpital puisque les urgences la nuit ne seraient plus assurées avec la fin de la Permanence De Soins (PDS) des anesthésistes, vous vous êtes exprimé par communiqué de presse: vous proposez notamment la création du comité de pilotage restreint qui doit se réunir le 4 mai.

Vous demandez à ce COPIL restreint « de définir ensemble une stratégie volontariste de coopération. »

Pour que cette coopération soit sincère et fructueuse, cela suppose :
– que le projet médical commun soit complètement réécrit à partir d’une page blanche,
– que ce projet soit accompagné d’une promesse de maintien de la PDS et de plateaux techniques d’accouchement et de néonatologie à Remiremont au-delà de l’ouverture du nouvel hôpital d’Epinal.
– de proscrire des décisions en comité restreint qui soient irréversibles. A contrario l’ensemble des praticiens hospitaliers doivent y être réellement associés pour aboutir à une rédaction consensuelle.

ADEMAT rend hommage au corps médical hospitalier de Remiremont qui a bien perçu combien le PMC était source d’aggravation d’inégalité d’accès aux soins et de mise en danger de la vie d’autrui.

Notre association est forte aujourd’hui de plus de 700 adhérents (personnes physiques et morales) et ne cesse de croître. De nombreuses collectivités locales dont la quasi-totalité des grandes villes du bassin de naissances, la Communauté de communes des Hautes Vosges, et le Pays de Remiremont( PETR) des associations notamment familiales (udaf…), des syndicats nous ont rejoints ou sont en passe de le faire.
Ce sont donc plus de 86 000 personnes qui sont représentées légitimement à travers notre association. A cela s’ajoutent les 32000 signatures de personnes qui refusent toute fermeture de la maternité. La pétition en cours initiée par notre comité médical, auprès des médecins généralistes et des sages femmes libérales, recueille l’unanimité avec plus de 80 signatures actuellement.

Alors que la séquence électorale de cette période met en lumière la détermination des populations à s’opposer à la destruction des services publics de proximité, en particulier en milieu rural, il nous apparait urgent que le représentant de l’Etat que vous êtes, soit réellement à l’écoute des besoins de la population, et mette en œuvre une politique sanitaire digne d’un pays riche comme la France.

C’est pourquoi nous réitérons ici notre demande de rendez vous pour vous exposer plus avant nos propositions, convaincus que nous sommes que la démocratie sanitaire est un élément essentiel d’une véritable coopération.

Soyez assuré que nous poursuivrons sans relâche tous nos efforts pour maintenir à Remiremont une maternité et un hôpital public de proximité et de qualité .

Veuillez agréer Monsieur le Directeur Général de l’ARS, nos salutations respectueuses.

Pour le Conseil d’Administration
J Pierrel
Président

Copie :
– Mr le Président conseil de surveillance CHED
– Mr le Président conseil de surveillance CHR
– Mr le Président du conseil départemental
– Madame et Monsieur les présidents de CME CHR/CHED
– Médias après réception

 

Lettre au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *