[RemiremontInfo] l’ADEMAT poursuit son combat pour le maintien du centre hospitalier

Alors qu’une nouvelle version du contrat de performance doit être signée, l’Ademat-h et son président Jean Pierrel poursuivent leur action d’opposition avec une campagne d’affichage de banderoles dans de nombreuses communes du bassin de vie concerné.

Le rendez-vous donné ce samedi à 14h30 devant l’hôpital de Remiremont pour la mise en place d’une banderole a été entendu !

« Pour la survie de notre territoire de montagne, tous unis pour défendre le centre hospitalier de Remiremont avec médecine, chirurgie, maternité »

Parmi les personnalités publiques venues apporter leur soutien on peut nommer Jean Hingray, maire de Remiremont et président du conseil de surveillance de l’hôpital, Dominique Peduzzi, président du PETR et de l’AMF 88, ou encore Michel Demange, maire de Saint-Etienne-lès-Remiremont. Des citoyens participant au mouvement des gilets jaunes se sont joints au rassemblement. Ils venaient du rond-point du Syndicat où avait lieu une manifestation depuis le matin.

« Alors que les menaces s’alourdissent notamment avec la future loi ma santé 2022, Ademat-h ambitionne d’afficher un front uni de la population, des élus et de toutes les forces vives du territoire. C’est le sens des 46 banderoles qui sont déployés dans les communes du secteur, y compris en Haute Saône. Elles portent un message clair de défense du centre hospitalier général de Remiremont mais aussi celui d’une vision d’avenir et d’une conviction forte : développer l’attractivité de nos territoires. » explique l’ADEMAT-H.


Source : https://remiremontinfo.fr/2019/03/remiremont-lademat-poursuit-combat-maintien-centre-hospitalier/?fbclid=IwAR36iE1mkHlh_nMirENKZDH7kVu3AM6VRP-aRvyPQT_90j4mr4qcjz3MnMU

ADEMAT-H fait de nouvelles propositions à l’ARS mais silence radio de sa part

ADEMAT-H a écrit à l’ARS le 18 février 2019 pour faire de nouvelles propositions. Lettre toujours sans réponse…

(Cliquez sur l’image pour lire la lettre)

L’ARS veut imposer son contrat de performance

Voici le contrat de performance de février 2019 que l’ARS veut faire passer. ADEMAT-H a commenté et surligné les différences entre cette version et celle de novembre 2018.

ADEMAT-H ecrit à l’ARS pour qu’elle renonce au contrat de performance

L’ARS propose un rendez vous mardi 22 janvier à 9h au siège de la délégation territoriale à Epinal. Nous serons reçu par Mme AUBREGE déléguée territoriale, Mme PUGINI et le Dr COUVAL

NOS OBJECTIFS:

  • Obtenir le report de signature du contrat de performance puisque tout le monde y est opposé.
  • Obtenir le report de signature du contrat de performance puisque tout le monde y est opposé.
  • Mettre en place un chantier alternatif avec tout le monde pour arriver à un contrat local de santé qui réponde aux besoins et satisfasse la population et ses élus notamment municipaux.

(Cliquer sur la lettre pour agrandir le document intégral)

Réunions publiques / Débats citoyens concernant le plan de performance

LE CONTRAT DE PERFORMANCE de l’ARS, ne répond qu’à une logique de rentabilité financière. Il n’est pas performant :

  • Il supprime des emplois, des lits, démantèle et ferme les services, ne répond pas aux énormes besoins de santé des populations.
  • Il met tout le monde sur la route.
  • Il aggrave les inégalités de santé et la désertification médicale.
  • Il fragilise les territoires

Avec la participation des docteurs :

  • Jean Tisserand, Gynécologue obstétricien retraité
  • Didier Henry, Gynécologue obstétricien retraité /ex chef de service de la maternité

Deux évènements:

  • Mercredi 23 janvier 20h30 : Salle des fêtes de Bussang, place de la mairie
  • Mercredi 6 Février 2019 20 h 30, Centre socio culturel Salle Parier, 31 rue de la libération, RUPT SUR MOSELLE

Venez nombreux et parlez-en autours de vous !

LE CONTRAT DE PERFORMANCE

Nous présentons ici la maquette du contrat de performance et vous invitons à le lire surtout les commentaires que nous avons surligné en jaune. Sur cette maquette il prévu que la communauté médicale soit aussi signataire, c’est pourquoi nous avons interpellé (ici) le Conseil de l’Ordre

Cliquez  ici     CONTRAT_DE_PERFORMANCE TYPE ARS

Un contrat de performance dans le GHT Nord Ardennes a été signé le 11 juillet 2018, uniquement par le directeur de l’ARS et le directeur des hôpitaux des Ardennes Vous pouvez le trouver ici.Il fait 70 pages. Bonne lecture de ce morceau de bravoure !

 

:

BULLETIN DE RENTRÉE 2018

Sommaire:

Notre Centre Hospitalier Général est toujours gravement menacé. Toutes les infos d’Ademat depuis la manifestation du 12 juillet à Remiremont

La déclaration de la coordination nationale: « Aucun hopital de proximité ne fermera… » ???

La lettre du Comité Médicale au Conseil de l’Ordre des Médecins

Cliquez ici ou sur l’image

Lettre ouverte aux députés Lejeune, Naegelen, Viry

L’Etat asphyxie financièrement les hopitaux publics : en imposant dans le cadre de  l’Objectif National des Dépenses d’Assurances Maladie, (ONDAM: voté par le parlement)  par la tarification à l’activité (T2A) des prix inférieurs au prix de revient.

La ministre de la santé, Mme Buzyn a assuré le 17 janvier qu’une enveloppe de 3 milliards etait réservée dans le Grand Plan d’Investissement (GPI) pour les Hôpitaux — question du député Dufrègne. Nous sollicitons donc nos députés pour qu’ils obtiennent une part de cette réserve afin de soulager les investissements notamment du Nouvel Hôpital d’Épinal (NHE).